Marie Tifo

Marie Tifo obtient un premier prix au Conservatoire de théâtre de Québec et poursuit sa formation en Europe. Elle entreprend sa carrière d’actrice de cinéma avec "Stop" (1971) de Jean Beaudin et joue par la suite dans "La Conquête" (1972) de Jacques Gagné, "Les Bons Débarras" (1980) de Francis Mankiewicz (elle obtient un prix Hugo au festival de Chicago et un prix Genie) et plusieurs films d’Yves Simoneau: "Dernier voyage" (1981), "Les Fous de Bassan" (1986), "Pouvoir Intime" (1986) et "Dans le ventre du dragon" (1989). Elle a aussi joué dans "Kalamazoo" de Marc André Forcier qui lui vaut le prix Guy-L’Écuyer. Par la suite, Marie Tifo se démarquera beaucoup plus à la télévision, bien qu’on la reverra dans le rôle de la sœur de Séraphin dans "Séraphin: Un homme et son péché" (Binamé, 2002) et qui conseillait à la pauvre Donalda de quitter son mari. A la télévision, on la retrouve dans les télé-romans à succès "Le Parc des braves", "L’Or et le papier", "Les Poupées russes" et récemment dans "O". Elle poursuit aussi depuis 1970 une carrière au théâtre et est l’épouse du comédien Pierre Curzi.

, and 9 more