La route de l'impossible

audio

excerpt

audio

excerpt

Audrey Lessard est née dans la petite ville minière de Thetford Mines en mai 1982. Elle y a grandi auprès de ses amis, ses cousins et sa famille. Une particularité : Audrey est née sourde. Elle n’est pas malentendante mais bel et bien sourde. Elle n’entend rien de rien ! Pourtant ses amis, pour la plupart, sont des personnes entendantes. Et depuis l'enfance jusqu’à ce jour, tous communiquent sans problème avec Audrey. Fille unique, ses parents se sont acharnés dès l’âge de trois mois à lui dresser un programme qui la mènerait à pouvoir vivre dans le monde des entendants. Pour y parvenir, Sylvie et Mario ont pris les moyens mis à leur disposition au début des années 80. Parmi eux, l’implant cochléaire qu’Audrey s’est fait implanter en 1991 et qu’on lui a retiré en 2011 après une saga de 20 ans. Les parents de Audrey lui ont montré ce qu’est le courage, la détermination, la résilience. Ils lui ont forgé des outils qui lui ont permis d’affronter les défis qui allaient se présenter sans aucun doute sur la route de son existence de personne sourde. Sylvie lui a enseigné comment lier les signes de la langue des sourds aux mots écrits. Comme le français signé sur lequel Audrey nous entretient, cette langue visualisée comprenant des gestes ou des signes empruntés à la LSQ et oralisée, action nommée oralisme, qui est une méthode pour enseigner la langue orale aux sourds. Audrey n’avait qu’un but dans la vie : devenir docteur. Oui, rien de moins. Très vite, dès ses études primaires et ainsi jusqu’à l’université, en compagnie d’interprètes qui se sont succédé, elle est entrée dans le système scolaire des entendants. Pendant ses années universitaires, elle a débuté en pharmacologie. Mais cette spécialisation la coupait de ce qui lui tenait le plus à coeur : le contact avec les humains ! Alors elle s'inscrivit et fut acceptée dans un tout nouveau programme instauré à l’Université du Québec à Trois-Rivières : la médecine podiatrique. Pendant son doctorat, Audrey a complété son externat à New York. Malgré sa surdité, elle est devenue ainsi, en 2009, la première personne sourde en Amérique à recevoir un doctorat dans cette toute nouvelle spécialité inédite qu'était alors la médecine podiatrique. Audrey s’est portée volontaire pour des missions humanitaires au Vietnam et en Amérique du Sud pour y prodiguer des soins. Audrey, malgré sa surdité qui affecte son équilibre, a grimpé jusqu’à son sommet le Kilimandjaro et elle a conquis l’Everest jusqu’au Base Camp. On découvre la femme de carrière en médecine, femme d’affaires par la gestion de sa clinique et ses employées, la femme de cœur toujours disponible pour ses amis, et la femme de famille par son amour pour ses parents. L’idée d’écrire ce livre lui est venue il y a vingt ans. Pour y parvenir, elle a puisé dans ses souvenirs et dans ses notes et elle a interviewé des dizaines de personnes sourdes et entendantes dont les témoignages apparaissent dans son livre. Son but : démontrer aux personnes sourdes ainsi qu’à toutes celles souffrant d’un handicap ou non qu’elles peuvent, en y mettant les efforts exigés, arriver au bout de la Route de l’Impossible.

Book details

Reviews

No reviews have been written for this book.